Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes créations et nouveautés, mes projets et "coup de cœur"..

alimentaire!!

Le sel de tablesel alimentaire ou sel de cuisine, est composé essentiellement de chlorure de sodium. Il se présente sous différentes formes : gros sel (ou sel gros), sel fin, fleur de sel.
Le sel est connu depuis la Préhistoire 
(voir une des plus anciennes villes préhistoriques d'Europe Solnitsata) pour ses caractéristiques d'assaisonnement
Il était extrait de mines généralement très enfouies dans le sol (mines de roche évaporitique telle que la halite)
, ou plus facilement de sources salées ou de la mer (saliculture)
Les tessons de briquetages, céramiques utilitaires dans l'extraction de sel
(marmites où l'on faisait bouillir la saumure 
sur des fours à feux de bois et bâtonnets d'argile cuite dont l'assemblage permettait une partie de l'évaporation de cette saumure
 sont fréquemment retrouvés jusqu'à l'âge du fer,
période qui voit l'apparition d'outillages plus robustes
et de plus grande capacité dans lesquels on faisait légèrement
chauffer la saumure filtrée et concentrée
 montre que des croûtes de terre salées et séchées
sont lessivées dans un entonnoir filtrant
ou un panier par de l'eau de mer puis par de la saumure,
de telle sorte que le jus salé arrive à saturation
pour préserver le combustible,
l'obtention de grandes quantités de sel
par ébullition de saumure consommant trop de bois
Il fut également probablement précocement utilisé dans les rites religieux.
On connait de tels usages chez les Hébreux (Lv 2,13),
es Grecs et les Romains de l'Antiquité.
Cet élément naturel a revêtu une grande importance stratégique et économique et a fait l'objet d'un commerce important, parfois sur de grandes distancesIl fut également probablement précocement utilisé dans les rites religieux. On connait de tels usages chez les Hébreux (Lv 2,13), les Grecs et les Romains de l'Antiquité.
 furent les grandes voies de communications
et d'échanges depuis l'Antiquité
pour l'acheminement du sel, transporté depuis les régions productrices vers les régions qui en étaient dépourvues.
l'Empire romain qui s'en est attribué le monopole
Il a aussi été un moyen d'échange une monnaie ou un impôt, dont en Chine
En France
, le sel a été exploité dans des marais salants sur les littoraux méditerranéen et atlantique, peut-être dès la Préhistoire, et à l'aide de fours à sel dans les sauneries gauloises
puis gallo-romaines des rivages de la Gaule du nord
(ce pourrait être une des origines du nom des saliens) d'où il était acheminé sous forme de pains de sel jusqu'à Rome par les voies romaines
, ainsi qu'un jambon ménapiensalé ou fumé, fort réputé chez les Romains.
En raison de ses vertus de conservation de la viande, du poisson, du beurre et du fromage, le sel devient un ingrédient indispensable aux familles.
La religion catholique imposant des jours maigres (sans viande), le poisson séché et conservé dans le sel est très demandé
La salière est commune autant aux familles pauvres que riches.
Chez ces derniers, la salière est ornée et constitue un objet de luxe.
L'exemple le plus éclatant est sans doute la salière de l'orfèvre italien Benvenuto Cellini que lui commanda le roi François Ier.
Au xvie siècle, l'importance du sel est telle que les dépenses d'une famille de paysans pour ce produit avoisine les 10 % de ses revenus

 

Le sel a été taxé pendant plusieurs siècles via un impôt spécifique
appelé gabelle apparue sous Louis IX.
Cette taxe devenue permanente, variable suivant les provinces et croissante au point de rendre le prix du sel élevé, est devenue si impopulaire qu'elle a entraîné des exodes ruraux massifs,
déclenché des guerres et a participé au déclenchement de la Révolution française
. Une route du sel avec l'Italie est encore dans la géographie de la Provence.
Les contrebandiers en sel étaient appelés « faux sau(l)niers » et les agents chargés de les traquer, les « gabelous ». Les litiges liés au sel et aux « greniers à sel » pouvaient relever des « cas royaux » : causes juridiques relevant de la seule souveraineté royale et donc « réservées à la connaissance des seuls juges royaux, privativement à tous autres juges » (seigneuriaux ou ecclésiastiques, et parfois prévosts qui n'étaient des « juges royaux inférieurs »).
En 1930, la Marche du sel initiée par Gandhi, pour protester contre le monopole britannique sur le sel, est une étape importante de la marche vers l'indépendance de l'Inde.
Parfois, la toponymie rappelle la présence de sel dans le sol comme dans Lons-le-Saunier ou Salins-les-Bains.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article