Le mouchoir tel qu'il existe dans sa forme actuelle est inconnu des Grecs et des Romainss.

Ce n'est qu'à la Renaissance qu'en Occident

 les mœurs évoluèrent,

notamment par une valorisation du mouchoir par les moralistes.

 Érasme, par exemple, dans La Civilité puérile, en 1530 (chapitre I) :

Les matrones romaines auraient cependant inventé le muccinium pour se moucher, mot

qui apparait pour la première fois en latin à la fin du iiie siècle apr. J.-

C. chez Arnobe

 Quant aux anciens Égyptiens, ils auraient connu le mouchoir, ayant un génie (Héqas, Ḥqȝs) personnifiant le mouchoir des divinités.

Le mouchoir en papier « de soie » apparaît au cours du ixe siècle au Japon

En Occident, ce n'est donc qu'après le Moyen Âge 

(il est alors appelé « coffin à roupies »)

que le mouchoir est un objet connu

, bien que pas forcément répandu (mention que dans les inventaires de succession des familles fortunées).

Cette relative rareté n'empêche pas qu'il soit utilisé par toutes les classes de la population (au contraire de la fraise, par exemple). Le mouchoir existe dans le théâtre de Molière

Le mouchoir rouge de Cholet est un mouchoir tissé de couleurs rouge et blanche, créé en référence à la chanson de Théodore Botrel intitulée Le mouchoir rouge de Cholet (1897) et rendant hommage aux Vendéens. Initialement perçu comme un symbole contre-révolutionnaire, il devient avec le temps un emblème de la ville de Cholet.

Connue pour ses toiles, la ville de Cholet se tourne vers la fabrication de mouchoirs dès 1736.

Retour à l'accueil