L'histoire des gants remonte à l'Antiquité.

Dans certaines traductions de l'Odyssée d'Homère

Laërte est décrit marchant dans son jardin avec des gants

afin de se prémunir contre les mûres sauvages

(Il est dit dans d'autres traductions que Laërte avait tiré ses longues manches sur ses mains). 

Hérodote, dans son Enquête (440 av. J.-C.), raconte comment Léotychidas a été incriminé par un gantelet rempli d'une somme d'argent

 qu'il avait reçue comme un dessous de table

Xénophon rapportait dans la Cyropédie, que les Perses portaient des moufles en hiver.

En Europe au xiiie siècle, certaines femmes ont commencé à porter des gants comme ornements.

Ils étaient faits de lin et de soie et atteignaient parfois le coude

Au xvie siècle, la reine Élisabeth a lancé la mode de gants richement brodés

 et sertis de pierres précieuses

Henri II d'Angleterre a été enterré avec des gants sur les mains.

On a également retrouvé des gants sur les mains du roi Jean d'Angleterr

 quand son tombeau a été ouvert en 1797,

et sur celles du roi Édouard Ier quand son tombeau a été ouvert en 1774.

En France, les corporations de gantiers (datant de 1342

 

 

Retour à l'accueil