LA Mère supérieure du couvent, réveillée de bonne humeur, décide de faire le tour des cellules.
– Bonjour Sœur Marie-Josèphe, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous tissez est très joli !
– Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté !

Cette réponse la laisse perplexe mais elle continue ses visites de cellule en cellule
– Bonjour Sœur Maria, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous brodez est très joli !
– Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté !

La Supérieure se mord les lèvres et continue son inspection mais toutes les nonnes lui font la même réponse. Quand elle arrive à la quinzième nonne, elle est à bout de nerfs et, les dents serrées, elle dit :
-nBonjour Sœur Noëlle, soyez sincère. Croyez-vous que je me sois levée du mauvais côté ce matin ?
– Oui, ma Mère…
– Et qu’est-ce qui vous permet de dire ça ?
– Vous marchez avec les sandales du Père Benoît !

Retour à l'accueil