Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nos créations, nos nouveautés, nos projets et "coup de coeur"..

Le blog de ARH

le poisson

Les conserves de sardines à l'huile
 sont un mode de commercialisation des sardines conditionnées en boîtes
métalliques (ou parfois en bocaux).
La mise en boite se fait avec des sardines étêtées, éviscérées et cuites
l'espace libre étant rempli d'huile végétale parfois enrichie de condiments.
Les premières conserves n'utilisaient pas d'huile
qui, utilisée par la suite, apporta ses saveurs 
tout en contribuant à la qualité de la conservation.

 

 

En France, l'invention en 1795 de l’appertisation par Nicolas Appert,
méthode stérilisatrice publiée par ses soins en 1810
, a permis la production de sardines en boites de fer-blanc à partir de 1823
par un nommé Pierre-Joseph Colin
, qui exerçait le métier de confiseur àNantes
. Dès 1825, il possédait plusieurs usines, ces friteries se multipliant
ensuite sur la côte bretonne avec le développement de la pêche.
La conserve a d'abord été un produit peu considéré notamment donné aux matelots avant d'être l'objet d'une plus large consommation en proportion de la baisse de son prix

 

À l'intérieur des conserveries
, les femmes et parfois des enfants travaillaient
à la mise en boîte des sardines pendant que dans d'autres ateliers,
les ouvriers soudeurs fabriquaient les boîtes de manière rudimentaire.
La "crise de la sardine" à partir de 1902 fut dramatique dans les ports du sud du Finistère, particulièrement à Douarnenez,Concarneau et les ports du Pays bigouden.
Par la suite à Concarneau des ouvriers des trente-trois usines que comptait la ville s'opposèrent fortement en 1909
 à l'installation desertisseuses.
Déjà, à cette même date, beaucoup de ces usines se diversifiaient en produisant également des conserves de thon germon,
les ouvrières se consacrant notamment à l'épluchage une fois le poisson cuit

 

La sardine est un poisson gras qui contient certains principes actifs ayant des effets intéressants sur la santé, le principal étant assurément son contenu en acides gras oméga-3.
Sans oublier les nutriments contenus dans ce poisson, tels que le calcium, le sélénium, le phosphore, la vitamine D et des vitamines du groupe B, ce qui en fait un aliment à intégrer plus souvent à notre alimentation.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Un tout grand merci pour votre site. C’est un plaisir pour toutes & tous.
Bonne continuation
Répondre